surconsommation

Fish Fight France

fish-fight.jpg

La surpêche est un réel problème dans notre société.

Il est fini ce temps pas si lointain où quelques pêcheurs partaient en mer avec un filet de pêche et revenaient vendre le produit de leur labeur près du port, à la criée. De nos jours, les mers sont envahis de monstres de fer sur lesquels le rendement se doit d'avoir le dernier mot. Et lorsque l'on parle de rendement, on entend souvent qualité, ce qui nous mène à mon propos du jour. Pas si loin de chez nous, en mer du nord plus précisément, afin de fournir une pêche de qualité ( pour les consommateurs s'entend ) la moitié des animaux saisis sont rejetés, morts, dans l'eau car non conformes aux critères de sélection ou à la règlementation fixée sur la zone de pêche.

Car oui, pour préserver les fonds marin, il existe des quotas de pêche! Tous les poissons ne peuvent être prélevés à volonté. Mais bien souvent (trop souvent? ) les pécheurs se retrouvent avec des espèces mixtes dans leurs filets et puisqu'ils n'ont pas le droit de ramener certains poissons à quai, ils les refoutent à l'eau, sauf qu'entre temps bah... ils crèvent en général!

Une association milite pour que la PCP ( politique commune de la pêche ) adopte de nouvelles lois sur l'interdiction de rejet mais aussi qui permettraient de donner les moyens aux pêcheurs de s'équiper pour mieux sélectionner les poissons pêchés. La réforme est en cours et sera appliquée en 2013 c'est pourquoi il est plus que temps de rejoindre leur mouvement et de devenir signataire de leur pétition à l'adresse suivante: http://www.fishfight.fr/

Vous trouverez également l'ensemble des explications de leur programme sur le site. Cela ne prend que 30 secondes pour agir et avoir un réel impact.

Rappelez vous que l'océan est un lieu de vie avant d'être un garde manger.

Ouvrez l'œil!

Le gâchis dont on ne parle pas

aliments-a-la-poubelle.jpeg

Beaucoup d'associations pestent contre le gaspillage alimentaire que l'on peut constater dans les supermarchés lorsque sont détruits les aliments abimés mais pourtant propres à la consommation. Je reviendrai sur le sujet dans un billet futur, mais il y a une autre forme de gaspillage dont on ne parle pas et il est temps de rompre le silence.

J'ai eu vent d'une pratique quelque peu surprenante, et je vous laisse libre d'en penser ce que bon vous semble.

Il existe un endroit où l'on sert quotidiennement des milliers de repas, il s'agit de l'hôpital. Ce n'est un secret pour personne, les hôpitaux ne sont pas des restaurants quatre étoiles, par conséquent il est fréquent que les patients n'y consomment qu'une partie limitée de leurs plateaux repas, délaissant soit leurs plats, soit leurs entrées ou leurs desserts. Dans bon nombre d'établissements, les aliments arrivent en service sous vide dans des barquettes individuelles comportant une DLC ( date limite de consommation ) de 24 ou 48h. Les dirigeants hospitaliers sont de plus en plus enclins à interdire leurs employés à consommer les aliments fournis par l'établissement, et les responsables de l'hygiène demande la destruction des aliments composant les plateaux repas qui sortent de la chambre du patient. Résultat des courses, tous les jours, un stock alimentaire impressionnant est directement jeté à la poubelle alors que nous sommes dans une période économique compliquée et que ces aliments pourraient aider les associations sans pour autant majorer un risque de contamination chez les bénéficiaires de dons.

 Si l'on se contentait de récolter les entrées et desserts emballés sous vide et qu'il est donc possible de désinfecter, il serait possible d'organiser des collectes quotidiennes par les associations locales qui pourraient à coup sûr trouver une meilleure utilisation à toutes ces salades de fruits au sirop et à ces légumes vierges de sauce donc non altérés, que la poubelle. Rappelons que sur les fruits et légumes non modifiés il serait plus juste d'appliquer une DLUO ( date limite d'utilisation optimale ), lorsque nous achetons ces produits en magasin ils ne comportent pas de dates limite de consommation car ils évoluent tous différemment. C'est à l’œil que l'on voit si un fruit ou légume reste bon à la consommation. 

Pour les plats, la question est plus délicate car ils seraient chauffés et réchauffés donc passons. Reste la question du pain, qui lui aussi est souvent balancé alors qu'il pourrait être utilisé par les agriculteurs par exemple, d'ailleurs certains agents hospitaliers récupèrent ce dernier pour les animaux mais en comparaison du pain jeté, le gâchis reste énorme. 

Coordonner tous ces échanges avec les associations est un travail de longue haleine, mais il fait parti intégrante de la mission de soin des hôpitaux puisqu'il viendrait en aide aux plus démunis, pour venir en aide à ceux qui en ont besoin avec des solutions simples...

Ouvrez l'œil!

Earth Hour 2013

eh.jpg

Le 23 mars, tâchez de faire une bonne action pour la planète qui nous abrite. Tous les ans cette opération sensibilise les gens à un geste simple : éteindre la lumière une heure durant afin de limiter nos émissions de CO², réduire la facture énergétique ( pour votre porte monnaie, même si, une heure ne change pas grand chose mais surtout la facture énergétique globale ), surtout cette opération a pour but de faire prendre conscience à un maximum de personnes que notre système énergétique actuel n'est plus adapté et DOIT être renouvelé et renouvelable! Bien sur, nous savons tous que çela ne se fera pas en claquant des doigts, il faudra du temps pour sortir du nucléaire mais un jour peut-être, nous cesseront de jouer avec le feu pour obtenir de l'électricité.

Concrètement comment ça se passe? Le 23 mars, de 20h30 à 21h30, éteignez vos lumières. Eteignez vos appareils. Eteignez tout. Juste une heure. Je sais pas moi, allumez des bougies, un feu de cheminée, lisez un livre ( pour les plus jeunes, c'est le truc rectangulaire avec des mots qui n'est pas tactile et te fais voyager sans se connecter sur le net ), discutez, bref occupez cette heure comme bon vous semble mais en pensant pendant 60 minutes aux générations futures.

Voici le lien officiel du mouvement Earth Hour 2013 http://earthhour.fr/

Un dernier conseil, dans le noir...

Ouvrez l'œil!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site