science

Génie à l'état pur.

thumbnail-savory.jpg

Allan Savory, un nom qu'il serait peut-être judicieux de ne pas oublier. Ce biologiste né en 1935 vient de faire la démonstration de ses travaux lors d'une cession de la célèbre  conférence TED talks dont voici le lien pour la vidéo longue ( 58min30 ) en anglais: http://vimeo.com/8239427.

Pour les non polyglottes, voici un condensé de ses propos:

Allan Savory a constaté que notre planète est aux 2/3 en cours de désertification sans que, jusqu'à présent, quiconque ne puisse en expliquer les raisons. Pour faire simple: avant il y avait de la végétation et des animaux, puis moins de végétation et moins d'animaux, puis plus de végétation et plus d'animaux, et enfin le désert. Il s'est évertué toute sa vie à comprendre ce phénomène qui ne touche pas seulement le continent africain mais l'ensemble de la planète et ses conclusions sont étonnantes: le manque de bétail dans les zones désertiques favorise la désertification. Bon, là, j'avoue ça semble bizarre mais en fait, pas tant que ça.

Toujours pour faire simple, prenons une zone aux fortes variations climatiques soit saison pluvieuse suivie de longue saison sèche. Grâce à la saison des pluies, la végétation peut se développer et fournir de la nourriture au bétail qui laisse sur le sol, une couche de déchets végétaux et d'excréments qui forment une "litière" protégeant le sol pendant la saison sèche et permettant à ce dernier de conserver de l'humidité et du carbone, nécessaires à la repousse l'année suivante.

Dans les régions arides, à force de chasse, il n'y a plus eu d'animaux pour faire ce travail de "terrassement". Afin de nettoyer le sol des herbes sèches, celles-ci sont brûlées depuis de nombreuses années. Ces gigantesques incendies créent non seulement une pollution massive mais continuent d'appauvrir le sol, accélérant année après année la désertification.

M. Savory prouve sur le terrain qu'en réintroduisant du bétail en masse dans les zones désertiques, il est possible de recréer la couche de "litière" nécessaire à une repousse progressive de la végétation, les résultats dans certaines régions sont d'ailleurs spectaculaires.

Avec une bonne gestion de ce système qui n'engendre pas de coût massif mais un changement de mentalité, il serait possible d'agir sur le changement climatique, d'apporter des moyens de subsistance pour toute la planète, de réintroduire le bétail dans son environnement naturel, bref de changer le monde!

Ouvrez l'œil!

On épargne pas les plantes...

En mai 2011, le scandale des concombre contaminés à E. coli éclate provoquant un tollé un France et en Europe. Après le monde animal, on se rend compte que les fruits et légumes ne sont pas épargnés par les manipulations de l'Homme et que les premières victimes, c'est nous. Rapidement, l'enquête conclue que le concombre est hors de cause ( pauvre petit concombre va ! ), les coupables seraient des graines de soja germées consommées crues pour leurs qualités nutritionnelles.

http://www.wikistrike.com/article-des-germes-de-soja-a-la-source-de-l-epidemie-d-e-coli-75790858.html

Depuis peu, un autre problème sanitaire pointe le bout de son nez sans pour autant faire grand bruit. Après études, certains fruits en provenance d'Inde et des raisin en provenance de Turquie présentaient des traces de Monocrotophos, un pesticide puissant et nocif pour l'Homme en raison de son caractère dangereux pour le système nerveux et son risque mortel. Le produit est d'ailleurs interdit en Europe depuis 1991.

Comment faire pour favoriser les échanges commerciaux entre pays où les normes sanitaires ne sont pas identiques?

D'autres produits pourraient se révéler dangereux pour nos fruits et légumes ainsi que le sol sur lequel ils sont cultivés, si l'Europe est relativement attentive aux produits mis sur le marché, la Chine avec qui les échanges commerciaux sont nombreux, fabrique en nombre des contrefaçons de produits agricoles qui pourraient s'acheminer un peu partout.

Je sais, tout le monde ne peut pas se permettre de faire ses courses dans les magasins bio, mais si vous avez un bout de jardin ou une terrasse, rendez vous service, cultivez vos propres fruits et légumes de saison, vous éviterez un maximum l’interaction de produits dont vous ignorez tout.

images.jpg

Ouvrez l'œil !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site